Rush job

Publié le par Sandra

    Je me promenais dans la rue avec MCET à la recherche d'un appartement quand je vois l'enseigne de boutique suivante : "Animal charity shop". Sans vraiment réfléchir, j'en déduis dans mon for intérieur qu'il s'agit d'un charity shop, c'est-à-dire une de ces boutiques qu'on voit partout en Angleterre (ça pourrait faire l'objet d'un article dans la catégorie "Dear Old England") qui vendent au profit d'un organisme de charité et que cette boutique concerne les animaux. À ce moment-là, mes yeux tombent sur la vitrine de la boutique et je m'aperçois que la boutique vend essentiellement des articles pour bébés et enfants.

    Wow, ils n'y vont pas de main morte les Anglais, me dis-je. Je savais qu'ils considéraient leur progéniture comme un sous-espèce étrange, mal finie, voire pénible, à envoyer dès que possible en pensionnat (ça aussi ça pourrait faire l'objet d'un article dans la catégorie "Dear Old England"), mais de là à considérer leurs enfants comme des animaux, quand même !

    Mon surmoi reprenant le dessus et réprimant ces pensées un peu xénophobes il faut bien le reconnaître, je réalise que ce n'est pas possible et MCET et moi déterminons qu'il s'agit d'une boutique qui vend en faveur d'une animal charity. Ne me demandez pas pourquoi ils vendent des trucs pour gosses pour récupérer des sous pour les animaux mais toujours est-il que l'honneur des Britanniques en tant que parents est sauf.

    Moralité, si on essaie de presser une traduction, ça donne un craquage voire un incident diplomatique. Donc, vouloir à tout prix gagner du temps en traduisant, par exemple avec des logiciels de traduction automatique, au final, c'est dangereux. (Yes, j'ai réussi à caser un truc anti logiciel de trad !)

Publié dans Lost in translation

Commenter cet article

Le Ptibi 25/11/2008 11:10

"Moralité, si on essaie de presser une traduction, ça donne un craquage voire un incident diplomatique. Donc, vouloir à tout prix gagner du temps en traduisant, par exemple avec des logiciels de traduction automatique, au final, c'est dangereux. (Yes, j'ai réussi à caser un truc anti logiciel de trad !)"
ah ah on prêche pour sa paroisse