Malbouffe

Publié le par Sandra

    J'ai reçu hier un mail d'un copain, qui sait que la bouffe m'intéresse, attirant, sur un ton à peine goguenard vous l'imaginez, mon attention sur le tout nouveau parfum de chips proposé par une grande marque agroalimentaire : l'arôme "écureuil cajun". Apparemment une dépêche AFP a été publiée il y a trois jours sur la question puis reprise par une bonne partie de la presse française, par exemple, .
    Histoire de vous achever, je donne à ceux d'entre vous qui ne sont pas encore au courant le reste des parfums sélectionnés : "chili-chocolat", "bhajis aux oignons", "canard croustillant à la sauce hoisin", "fish and chips", "Petit-déjeuner de l'ouvrier en bâtiment" (oeuf, bacon, saucisse et haricots blancs).
    Hier, mon humeur était un peu gloomy, le temps était gris, j'avais la gueule de bois et franchement, j'aurais voulu croire à une blague. En faisant un peu de recherche sur internet en langue anglaise, je me suis aperçue que le sujet traînait depuis quelques temps ( par exemple ) et que si les Britanniques sont lucides sur le caractère atterrant de la chose, ils n'en continuent pas moins à discuter (par exemple ) quels parfums bizarres de chips doivent être lancés et, donc, à diffuser le message marketing de la boîte qui a lancé ce "grand appel" au public.
    Ce qui me ramène à ma grande interrogation fondamentale : puisque les Anglais savent qu'ils bouffent de la merde, qu'ils connaissent bien et apprécient d'autres cuisines bien meilleures, en tête desquelles on trouve bien sûr la cuisine française omniprésente dans les rayons des supermarchés, mais je m'égare, puisqu'ils ont donc tous les moyens de changer de pratiques culinaires et d'arrêter de mourir jeunes avec un bide énorme après cinquante ans à subir les spam fritters, des patates matin midi et soir et de la sauce brune non identifiée, POURQUOI N* D* D*, CONTINUENT-ILS ?
    Donc, voilà, tant pis pour eux, ils l'auront voulu, ils ont attiré sur eux cette malédiction de portée cosmique : ce post qui devrait être dans la catégorie "Qu'est-ce qu'on mange ?" va être classé dans celle intitulée "Comment peut-on être anglais ?".
    Bon, ma gueule de bois va mieux, il fait toujours gris mais le moral est meilleur, un grand merci à Red pour son mail, puisque ça nous aura donné une occasion de plus de ricaner bêtement avec un air de supériorité à propos des Anglais, mais cette fois-ci,une fois n'est pas coutume, pas seulement parce qu'on est des Français moqueurs et chauvins, mais parce que c'est vraiment mérité.

Commenter cet article