Humour anglais

Publié le par Sandra

   J'ai découvert aujourd'hui grâce au Guardian, comme toujours, que le chanteur des sex Pistols, John Lydon,  avait sauvé la marque de beurre Country Life en faisant un spot de pub pour eux, très drôle. Depuis, les ventes ont remonté et la boîte a moins de problèmes (article complet ). Complètement décalé, so British. Allez voir là, la video*.
    On remarque dans le texte, l'allusion  au très d'actualité "Buy British". Il y a en effet en ce moment au Royaume-Uni une vague de grèves qui a démarré sur un site Total à Lindsey la semaine dernière, quand une boîte italienne a gagné un appel d'offres et a amené avec elle des employés italiens et portugais, soupçonnés d'accepter des salaires moins élevés que la main d'oeuvre locale. Pour résumer très schématiquement, une partie des syndicats est mal à l'aise avec le message "British jobs for British workers", qui a des relents de BNP, mais relaie la grogne des salariés qui en ont ras-le-bol du libéralisme de la dernière décennie. Gordon Brown essaie désespérément d'éteindre l'incendie et semble avoir abandonné son message de "Vive la globalisation".
     Toujours dans la série pub, mais rien à voir puisque celle-ci vient des Etats-Unis où la période du Superbowl est propice à la créativité publicitaire, la préférée de la bloggeuse de Ma pom pom way of life et la mienne aussi :


La transcription du texte de la voix off (fait à toute vitesse, donc je ne garantis pas que ce soit high quality) :
"It could be hard to know when you need a new job. As a rule, if you hate going to work every day, it may be time. If you hate going to work and your coworkers don't respect you, it may be time. If you hate going to work, your coworkers don't respect you and you always wish you were somewhere else, it may be time. If you hate going to work, your coworkers don't respect you, you always wish you were somewhere else and you cry constantly, it may be time. If you hate going to work, your coworkers don't respect you, you always wish you were somewhere else, you cry constantly and you daydream of punching small animals, it may be time. If you hate going to work, no one  respects you, you always wish you were somewhere else, you cry constantly, you daydream of punching small animals and you sit next to this guy, it may be time. If you make loads of money, it may not be time. But if you make loads of money, you hate going to work, no one  respects you, you always wish you were somewhere else, you cry constantly, you daydream of punching small animals and you sit next to this guy, it's probably time - as a rule."**


* Transcription du texte de la pub avec John Lydon pour le beurre Country Life :
"Do I buy Country Life butter because it's British? Do I buy Country Life because I yearn for the British countryside? Or because it's made only from British milk? No, I buy Country Life because I think it tastes the best!
It's not about Great Britain, it's about great butter !"

Traduction (artisanale) :
"Est-ce que j'achète le beurre Country Life parce qu'il est britannique ? Est-ce que j'achète Country Life parce que j'ai la nostalgie de la campagne anglaise ? Ou parce qu'il est fait uniquement à partir de lait britannique ? Non, j'achète Country Life parce que je trouve qu'il a le meilleur goût !
Ce n'est pas une histoire de Grande Bretagne, c'est une histoire de Grand beurre !" (désolée, le dernier truc est assez intraduisible)
** Traduction du texte de la voix off de la pub américaine :
"Il est parfois difficile de savoir quand on a besoin d'un nouveau travail. En règle générale, si vous détestez chaque jour aller au travail, c'est peut-être le bon moment.

Si vous détestez aller au travail et que vos collègues vous manquent de respect, c'est peut-être le bon moment.
Si vous détestez aller au travail, que vos collègues vous manquent de respect et que vous avez tout le temps envie d'être ailleurs, c'est peut-être le bon moment.
Si vous détestez aller au travail, que vos collègues vous manquent de respect, que vous avez tout le temps envie d'être ailleurs et que vous pleurez en permanence, c'est peut-être le bon moment.
Si vous détestez aller au travail, que vos collègues vous manquent de respect, que vous avez tout le temps envie d'être ailleurs, que vous pleurez en permanence et que vous rêvez de frapper des petits animaux, c'est peut-être le bon moment.
Si vous détestez aller au travail, que tout le monde vous manque de respect, que vous avez tout le temps envie d'être ailleurs, que vous pleurez en permanence, que vous rêvez de frapper des petits animaux et que vous travaillez à côté de ce type, c'est peut-être le bon moment.
Si vous gagnez beaucoup d'argent, ce n'est peut-être pas le bon moment.
Mais, si vous gagnez beaucoup d'argent, que
vous détestez aller au travail, que tout le monde vous manque de respect, que vous avez tout le temps envie d'être ailleurs, que vous pleurez en permanence, que vous rêvez de frapper des petits animaux et que vous travaillez à côté de ce type, c'est sans doute le bon moment - en règle générale."

Publié dans Dear old England

Commenter cet article