Surfing Queen

Publié le par Sandra

   Comme le Guardian le porte obligeamment à notre attention, la famille royale a toiletté son site web officiel. Entre autres gagdets, on y trouve un bidule permettant de savoir quelle royale visite va avoir lieu près de chez vous ou là où vous voulez sur la carte et des nouvelles des corgis chéris de la Reine.
    On y trouve aussi des renseignements historiques pas inintéressants et des fun facts sur Sa Majesté. Par exemple, le fait que comme la justice est rendue au nom de Sa Majesté qui est "Fount of justice"*, la reine ne peut être poursuivie ni devant une cour civile ni devant la justice pénale. En effet, elle ne peut s'auto-poursuivre, en plus ça serait, j'imagine, contre la règle qui dit qu'on ne peut être juge et partie. Donc si cette bonne vieille Elizabeth est prise dans son grand âge d'une attaque subite du démon du jeu et qu'elle braque une banque pour aller flamber à Monte Carlo, maquillée comme une voiture voilée, si improbable que soit cette perspective, elle ne risque rien de la justice britannique. De toute façon, les autorités monégasques ne pourraient pas prouver son identité puisqu'elle n'a pas de passeport.
    Eh oui, autre info fun trouvée sur le site, les passeports britanniques portent une déclaration de la Reine demandant à toutes les autorités compétentes de laisser passer leurs frontières au sujet britannique titulaire du passeport. Donc, elle ne peut pas demander la même chose pour elle car elle n'est pas son propre sujet, ce qui serait absurde juridiquement. Résultat, j'imagine qu'elle n'a jamais eu de problème à la douane ("Vous transportez huit bouteilles de gin et douze cartouches de Gitanes sans filtre et vous prétendez que vous êtes la reine d'Angleterre, c'est ça, oui, et moi j'suis le pape, ma p'tite dame ?) en visite officielle mais ce serait vraiment rigolo qu'un douanier américain soit pris d'une petite crise de nostalgie révolutionnaire et à défaut de jeter du thé parfaitement utilisable dans le port de Boston, décide de lui refuser l'entrée sur le territoire pour défaut de présentation des documents d'identité et du visa ("Vous déclarez vouloir entrer sur le territoire des États-Unis munie d'une arme bactériologique, un euh, very mature stilton, pour le donner au Président des États-Unis, vous êtes accompagnée de quatre chiens et vous n'avez pas de papiers, vous croyez que ça va passer ? Allez hop, en cabane avec les Mexicains qui ont traversé le Rio Grande à la nage !").

*"Source de justice", c'est d'elle qu'émane la justice.

Publié dans Queen of who

Commenter cet article