Remboursez !

Publié le par Sandra

    Quand MLAM et moi avons annoncé que nous nous installions ici, nous avons entendu plus que notre part de ricanements sur les conditions climatiques qui nous attendaient. Les Parisiens se sont fait un plaisir de dire à MCET qu'en tant que Breton matiné de Normand, il était bien préparé et que quant à moi, comme j'avais l'habitude de faire du bateau en Bretagne, j'avais l'équipement waterproof nécessaire à ma survie. Quant aux Bretons de notre entourage, ils y sont allés de leur petit ricanement sur le mode : "Vous auriez eu aussi vite fait de vous installer à Brest, vous aurez le même climat. C'est pratique, pas besoin de consulter la météo le matin, tu sais qu'il va pleuvoir. En fait, il pleut déjà. Quand ils émettent un bulletin météo spécial, dans ce coin-là, c'est pour dire aux parents d'avertir leurs enfants avec les précautions qui s'imposent que le père noël n'existe pas et que la couleur du ciel sans nuages est bleue."
    Eh bien, au risque de provoquer une émigration massive de Brestois vers la Grande Bretagne, je suis obligée de vous dire que tout ceci est faux. Je m'étais préparée psychologiquement à devoir porter ma veste de quart et mon pantalon de ciré pour aller faire les courses, je n'ai même pas utilisé mon parapluie. Aujourd'hui, en rentrant à la maison, j'ai été obligée d'ouvrir les fenêtres en courant d'air parce qu'il faisait trop chaud et j'envisage de mettre mes lunettes de soleil pour pouvoir regarder mon écran d'ordinateur qui est devant une fenêtre.
    Tout fout le camp, ma bonne dame, ils nous ont tout détraqué le temps avec leur bombe atomique ! On ne peut même plus émigrer en Angleterre et rentrer au pays de temps en temps pour se faire plaindre par les Parisiens qu'on a attrapé froid juste en sortant la nuit de son lit pour aller faire pipi. Je vous le demande, que fait le Met office !

Publié dans Ici là-bas

Commenter cet article