L'hôpital et la charité

Publié le par Sandra

    L'année dernière, il y a eu tout un buzz dans le monde anglo-saxon autour du système éducatif français qui oppresse les élèves : le prof leur dit de se taire, que leur réponse est fausse et que franchement ils vont arrêter de faire leur défilé parce qu'ils sont vraiment lourds. Donc, le méchant prof les oppresse, écrase leur confiance en eux et se trouve vraiment à la limite de la maltraitance* quand il déclare que non, Kévin, quel que soit le modèle mathématique adopté, 2 et 2 ne font pas 5**. Interviews de parents anglo-saxons ayant fait l'expérience du système français, témoignages chocs ("Ma fille revenait en pleurs parce que la maîtresse criait", "Mon fils a perdu confiance en lui parce que le prof de maths lui a dit que ses résultats de division étaient faux"), "analyses" journalistiques sur la tradition autoritaire en France, références à Napoléon†, citation des études de l'OCDE qui disent que le système scolaire français, ah ben, non, hein, c'est plus ce que c'était, ils sont malheureux et en plus même pas si bons que ça en maths.

    Bref, de la condescendance, de la bonne, avec esprit de supériorité, je sais mieux éduquer mes enfants que toi, moi je ne suis pas un bourreau de lardons qui les oblige à apprendre les déclinaisons latines et leur dit que non, Ambroise, "dominumachin" n'est pas le génitif pluriel de dominus††.

    Et puis dans un récent sondage, la moitié des parents d'élèves britanniques interrogés a déclaré être favorable au retour des châtiments corporels à l'école. Et comme c'est une question parfaitement légitime, n'est-ce pas, pas du tout border line par rapport aux droits fondamentaux, le Guardian a lancé son propre sondage***.

    Permettez-moi d'être morte de rire.

 

* Full disclosure : je suis française, j'ai été prof et ma réaction est sans doute biaisée par du chauvinisme et un bon vieux réflexe d'autodéfense. Ajoutez à ça ma propension à exagérer...

** Le premier matheux qui l'ouvre pour dire qu'il existe au moins un modèle mathématique où 2 et 2 font 5 s'expose à faire la douloureuse découverte de la maltraitance par des membres de l'Éducation Nationale.

† Vous connaissez la loi de Godwin ? Eh bien, on devrait inventer une variante pour les journalistes britanniques, la France et Napoléon.

†† À toutes fins utiles, le génitif pluriel de dominus est dominorum.

*** À l'heure où nous mettons sous presse, 25 % des personnes ayant répondu pensent qu'il faut réintroduire les châtiments corporels (caning, dans la tradition scolaire britannique).

Publié dans Ici là-bas

Commenter cet article