Mettez une vieille dame dans votre moteur

Publié le par Sandra

    Il est venu à mon attention que la plateforme Overblog avait introduit des pubs sur ce blog et après investigation auprès d'eux, il semblerait que cela soit automatique après une inactivité prolongée sur le blog. C'est le petit coup de pouce qu'il fallait pour me sortir de ma flemme bloggeuse. Normalement, tout devrait rentrer dans l'ordre.

    Je soupçonnais depuis un certain temps, grâce aux Monty Pythons et à leur Grannie gang*, qu'on introduisait au royaume de Sa Très Grâcieuse Majesté une substance particulière dans l'eau des maisons de retraite qui donnait un peps particulier aux little old ladies.

    Mes soupçons avaient été confirmés par un épisode récent. À la suite de la fermeture de Park Street un samedi soir de janvier, je me suis retrouvée à attendre mon bus qui avait été dévié sur Anchor Road. Le bus ne venait pas, un autre voyageur en rade entame la conversation. Il finit par me dire qu'il sait pourquoi le numéro 1 refuse obstinément d'arriver : un chauffeur de la ligne a été agressé à Southmead. Par une vieille dame. Et c'est là qu'il se met à m'expliquer que les vieilles dames ont l'habitude de frapper à coups de canne les chauffeurs de bus sur la tête, c'est leur truc. La vision de Graham Chapman en chapeau couleur bonbon anglais se battant comme un chiffonier dans la boue pour la reconstitution de la bataille de Pearl Harbour par l'amicale des dames patronnesses de Chipping Sodbury me venait en tête mais un certain cartésianisme qui m'habite me faisait encore dire que ce n'était qu'une de ces conversations surréalistes qu'on n'a jamais qu'à des arrêts de bus les jours de perturbations avec de mystérieux voyageurs entre deux âges qui ne semblent jamais savoir exactement quel bus ils veulent prendre.

    Et puis hier, à Northampton, une dame âgée a arrêté l'attaque d'une bijouterie en battant à coups de sac à main trois des braqueurs. Elle est ensuite restée calmement sur les lieux en attendant la police.

    Mon opinion est faite : c'est ici que je veux passer le crépuscule de mes jours. J'y aurai la garantie d'échapper à la fragilité et à la faiblesse qu'on associe volontiers aux petites vieilles dames en France, en plus d'un passe de bus universel gratuit.

 

* Je ne résiste pas au plaisir de leur rendre directement hommage.

 

Publié dans Dear old England

Commenter cet article

Sabine 22/02/2011 11:26


The Ladykillers, 1955 : http://www.imdb.com/title/tt0048281/, avec Peter Sellers produit par Ealing Studios http://www.wickedlady.com/films/ealing/ealing.html


Sandra 22/02/2011 13:20



Merci pour la référence sur le thème wicked old lady ;-)



Sabine 22/02/2011 11:24


Je te suggère de voir Ladykillers (la version originale, pas celle avec Tom Hanks) où une frêle grand-mère liquide une bande de dangereux malfaiteurs, avec délicatesse et élégance. Avec Passeport
pour Pimlico, c'est un classique de la comédie anglaise, et ça doit pouvoir se trouver facilement.