Commémorations mixées

Publié le par Sandra

    Ici, on ne "fête" pas le 11 novembre et le 8 mai, en en profitant pour glaner un long week-end quand les dates tombent bien, on fête le Remembrance Sunday qui avait lieu hier. Il y a un service religieux (la Church of England est église d'état) aux divers monuments aux morts en souvenir de tous les soldats britanniques morts dans toutes les guerres et les fleurs déposées sont toutes des coquelicots en papier (quiconque a déjà essayé de faire un bouquet de coquelicots en cellulose et chlorophylle sait que c'est un plaisir qui dure trois secondes et demi). Lesdits poppies apparaissent à toutes les boutonnières pendant la quinzaine qui précède et la presse à scandale ne manque pas de pousser des cris de putois dès que n'importe quel personnage apparaît en public sans l'insigne bien en évidence.

    Le souci, c'est que pour des raisons évidentes d'arithmétique, le dimanche le plus proche du 11 novembre est aussi toujours le dimanche le plus proche de Guy Fawkes night. Ce qui fait qu'hier, on pouvait entendre dans Westbury le reliquat des pétards et feux d'artifices de jeudi à peu près à l'heure où le service avait lieu au monument aux morts. Y a plus de jeunesse, y a plus de respect.

Publié dans Ici là-bas

Commenter cet article

Chewie 10/11/2009 19:35


C'était donc ça tous ces bonhommes avec des fleurs en papier rouge au revers de la veste lors de mon passage éclair à Londres y'a 2 semaines...