Nos amis les Québécois

Publié le par Sandra

La semaine dernière, je suis allée rendre visite à mon cousin qui habite sur l'Ile de Wight. Il me disait que dans la boîte où il travaille c'était assez international et qu'il avait plaisir à parler français avec des Québécois rencontrés là-bas. Hum, plaisir à parler français, avec quelques moments dans la quatrième dimension quand même. Je ne parle pas ici des habituelles difficultés pour un Français à suivre les "char" pour "voiture" et autres "tabernacles" mais du fait qu'apparemment, le français du Québec est assez anglicisé (pas très surprenant finalement). Pour en revenir à mon cousin (appelons-le B.), il me disait qu'il avait craqué et demandé à son pote québécois de revenir à l'anglais au moment où celui-ci a répondu à une demande de faveur : "Pas de trouble !". Et là, mon B., fatigué après une journée de boulot, il savait plus dans quel pays il était, quelle langue il parlait ni ce que le pote essayait de lui dire. Donc, B. de répondre :

" Let's talk English, OK?

- No trouble, pas de trouble, qu'il a dit le Québécois polyglotte."

Publié dans Lost in translation

Commenter cet article