Fnanfnophonie

Publié le par Sandra

    J'étais en train de faire des recherches pour élucider une curiosité (pour un Français) linguistique québécoise fournie par mon cousin B. (voir Nos amis les Québécois) quand je suis tombée sur la page "papier essuie-tout" de wikipedia en français, qui prouva par là définitivement son incontestable utilité et son caractère incontournable (comment, un ton ironique moi ? Non je t'assure, MCET, ce n'est pas mon genre).

    Et là, j'ai appris plein de trucs que je ne savais pas : d'où vient sopalin (de l'acronyme de la Société du Papier Linge qui le produisait en France), comment dire sopalin à un Québécois (scott towel), à un mec de Suisse romande et j'en passe. Allez voir sur la page, après tout wikipedia prouve par là  définitivement son incontestable etc. C'est fascinant, non ? Non, sérieusement, j'aime bien découvrir des nouveaux mots. Bon, OK, on aurait sans doute réussi à se couper les ongles de pied, remplir la déclaration d'impôts, sauver le monde tout seuls sans cette information sur le sopalin belge, mais quand même.

    Quant à la raison pour laquelle cet article et nouvelle catégorie s'appellent fnanfnophonie, c'est juste que je ne sais pas pourquoi, je n'aime pas le mot francophonie. Dès que je l'entends, ça me fait venir des souvenirs d'initiatives faussement enthousiastes et un peu rances de l'école primaire des années 80.

    Toujours est-il, qu'avec mon B. qui étudie les Québécois autour d'une pinte de stout, Loisel et Tripp qui ont sorti le nouvel album de Magasin général et le tome 4 d'Aya de Yopougon de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie tout juste arrivé, je pense qu'il y aura de quoi faire dans cette catégorie.

    Yes, je viens de rejoindre "la gang" des fnanfnophones !

Publié dans fnanfnophonie

Commenter cet article

Abie 28/11/2008 21:20

Fnanfnophonie ? Je ne sais pas ce qu'en aurait dit ce cher vieux Onésime Reclus...
Pour ma part, j'aime beaucoup !